Préparer un pilulier - Le Kaplet Cutter©

C'est quoi un pilulier ?
C'est une boîte conçue pour y recevoir des médicaments qui correspondent à la prescription d'une personne et pour une journée déterminée. Ces médicaments sont organisés selon les horaires classiques de prise : 8h, 12h, 18-19h & 21-22h. Ces médicaments peuvent être préparés par la personne à qui ils sont prescrits. En cas d'incapacité, une infirmière ou un préparateur en pharmacie s'en charge. Certaines pharmacies sont équipées de robots de Préparation des Doses à Administrer ou PDA : Ces machines partent des prescriptions et fournissent des doses individualisées par patient et par prise sans aucune autre intervention que l'approvisionnement du robot. Photo/pilulier-hebdomadaire.jpg
Niveau d'exigence et de contrôle
Photo/Praticima1.png
A domicile, il n'y a aucun autre contrôle que le contrôle visuel et numérique. Même si le pilulier est préparé par un professionnel de santé, les médicaments sont déconditionnés et tout contrôle complet est impossible. Les professionnels déconditionnent les médicaments.

En EHPAD et structures médico-sociales, le niveau de contrôle est amélioré car la collectivité impose. L'identité doit accompagner le pilulier et si l'approvisionnement est individuel, il doit être rangé à part. Quant à la préparation, elle a en général lieu une fois par semaine. Selon les organisations, c'est ou non déconditionné à l'avance, contrôlé juste avant. Sauf préparation PDA

En structures hospitalières, la préparation est faite de plusieurs façons : PDA, préparation à la semaine en gériatrie, préparation à la journée ou à l'administration selon les organisations. Les médicaments doivent être contrôlés au moment de l'administration et nécessite l'emballage en doses hospitalières. Pour assurer la traçabilité, l'infirmière qui administre doit pouvoir trouver cinq éléments essentiels : Marque, Molécules, Laboratoire, N° de lot et date de péremption. La préparation ne permet pas l'expulsion des cachets dans le pilulier. L'infirmière contrôle à la vue de la prescription.
Les médicaments sont nombreux à être identifiés individuellement avec des emballages de nature différente (Papier, carton, plastique ou aluminium). Ils sont plus ou moins résistant à la coupe. Pour faire les piluliers de son service, il faut effectuer un nombre important de séparation de doses que ce soit à la main, ou avec des outils (Classiquement les ciseaux). Il faut aussi suivre un nombre important de prescriptions avec leurs régularités mais aussi leurs irrégularités. Ce travail est exigeant et nécessite une attention importante (date de départ et d'arrêt, cycle de prise irrégulier, quotidien ou hebdomadaire). Toutes les mentions pharmaceutiques doivent figurer sur la dose sans quoi le contrôle est impossible. Certains ont des étiquettes pour réinscrire les mentions manquantes, d'autres pharmacies ré emballent les médicaments. Le contrôle avant administration est nécessaire.
Préparation des piluliers
Cela nécessite un lieu prévu à cet effet, une armoire de pharmacie validée par la pharmacie et régulièrement contrôlée, un infirmier ou un préparateur en pharmacie disposant des dernières prescriptions validées. Pour chaque prescription, il faut remplir le pilulier pour une journée particulière ou une semaine particulière (Matériel : piluliers). Il faut un outil de découpe. Même si bon nombre de plaquettes sont prédécoupées, les mains ne sont souvent pas suffisantes à individualiser les doses, le pré découpage ne sert parfois juste qu'à donner un axe de découpe. La paire de ciseaux devient un outil pratique car il tient dans la poche des professionnels (Matériel : paire de ciseaux ou Kaplet Cutter©).
Quelques principes sur la préparation des piluliers. Vous êtes des professionnels, vous savez ce que préparer un pilulier représente de sources d'erreurs et de déconcentration. Tâche longue, faisant appel à la concentration, remplie de source de distraction. J'en suis arrivé à dire que la pioche est préférable à la découpe au fur et à mesure sachant que je travaille sur une dotation de service (et non sur une série de dotations individuelles). Lorsque ma dernière plaquette coupée arrive à l'épuisement, j'en sors une nouvelle et j'attends la fin du pilulier en cours pour réaliser sa découpe (main ou Kaplet Cutter©). Ainsi, mes pioches sont toujours efficaces et les découpes ne viennent pas interférer avec ma lecture de prescription et mon remplissage de pilulier. Doliprane et Movicol sont découpés et remis en boîte. Les autres "gros volumes" bénéficient de deux ou trois plaquettes coupées en avance, surtout s'il s'agit d'un médicament souvent prescrit en si besoin.
Tout découper à l'avance serait parfait mais rend le comptage pour les commandes et les vérifications de péremption trop laborieuses. Couper à l'avance présente l'avantage de laisser votre attention concentrée sur la prescription en cours plus longtemps qu'en cas de découpe. Je lis le maximum de lignes que je peux mémoriser et me sert dans les différents tiroirs des différentes posologies quotidiennes d'un patient puis reviens vers la prescription pour déposer les bonnes posologies dans les bonnes cases du pilulier. Toute interruption dans cette activité me sert souvent de distraction fatale à la mémorisation qui n'est que de courte durée.

Je vous remercie de la lecture de cette page en espérant que cela vous a offert une nouvelle idée pour faire une découpe sans ciseaux.
Photo/Praticima3.png
La découpe aux ciseaux
Photo/Praticima4.png
Tâche simple au point que l'on ne fait même plus attention aux différentes sous-tâches que l’on opère :
- Rechercher sa paire de ciseaux,
- Attraper la paire de ciseaux,
- Passer la main dedans,
- Couper,
- Tirer la main puis
- Reposer la paire de ciseaux.
En fait cette tâche réunit six sous-tâches. La solidité des matériaux va entrainer une fatigue (Exemple du carton) tout comme la répétition des tâches. On ne peut pas plonger dans un petit casier, ciseaux en mains, donc la découpe itérative entraine une multiplication de gestes. Le Kaplet Cutter© vous évite des tâches répétitives et inutiles.
Photo/Praticima2.png

Préparer un pilulier - Le Kaplet Cutter©


haut de page